Créer un site internet

On m'a pris mon enfant deux fois !

 

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (11)

1. Xavier Collet 08/12/2010

Nous sommes là en effet dans la vision sécuritaire particulère de la FSU et consorts. Réprimer la véritable délinquance leur pose un problème, il faut alors considérer la société voire la famille comme criminogène afin d'agir en amont en enlevant les enfants de familles définies arbitrairement comme non conformes à leurs normes.
Croire par cette dérive agir pour la sécurisation est un leurre, les placements cassent les gamins, les déstructurent, les déracinent et les systèmes de valeurs qui leur sont enseignés dans ces lieux de perdition constituent à véritablement parler des maltraitances qui feront de ces gamins des inadaptés sociaux pour la vie.

2. ONG:" SAUVONS LES ENFANTS PLACéS MALTRAITéS ! (site web) 08/12/2010

Nous avons eu une vingtaine de sites censurés sur les Rafles & Séquestrasions d'Enfants en France en 2010 (75 000 !)par l'Etat Térorist.Pétitions sur:
http://KANTAL.over-blog.com
Fran & Yaô Bré-N'guyen (Cantal)
Mères & Pères Courages,,d'Enfants Volés,,,,ENSEMBLE !!!

3. ANONYME 20/12/2010

« Dissolution de l'ASE Voila des solutions !! Abrogation de la loi de mars 2007 sur la protection de l'enfance ! 5 milliards d'euros de subventions alloué à l'ASE chaque année - marre des violences institutionnelles ! ASE = terroristes ! Voila la réalité !! »

Les services sociaux," SS" "volent d'enfants " :
Soit ces enfants sont placés dans les foyers,
Soit ils sont gardés chez le parents pervers,
Triste d'être enfants en 2011, en FRANCE

4. roux 08/01/2011

bonsoir, je viens de me faire menacer par le responsable du foyer où sont placés mes enfants (foyer de Montrond les bains dans la loire)pour avoir dénoncer leur négligences envers les enfants, mon dossier est enregistrè à la cour européenne et je viens de leur envoyé d'autres documents et ce monsieur n'a pas accepté d'être chargé juridiquement par une mére de famille mais eux ils ne se gênent pas pour nous humiliés et nous chargés avec de faux rapports, je vais continuais à me battre!

5. CEDIF 10/01/2011

N'hésitez pas à nous donner des détails sur ces menaces : collet.xavier@aliceadsl.fr

6. Emma 12/03/2011

bonsoir,
je ne connais que trop bien le fonctionnement de l'Ase 28 où était christopher puisque mes deux enfants sont placés dans deux cde différent de ce département depuis 9 mois . Je suis d’ailleurs très inquiète pour ma fille qui est en très grande souffrance et qui va de moins en moins bien.Ce qui n'a rien d’étonnant au vu de ce qu'elle vit au quotidien. Je ne la vois qu'un we par mois alors que le juge des enfants dans son ordonnance dit que je peux l'avoir tous les we. Dans ce département le problème c'est l'ase
Je n'habite plus sur ce département et si quelqu'un peut me donner des conseils pour multiplier mes chances pour que ma fille me rejoigne dans 3 mois.Elle n'a que 13 ans.Son frère aura 18 ans. D'avance Merci

7. CEDIF 12/03/2011

Bonjour Emma,

Deux questions dans votre affaire :
- ce placement a-t-il été justifié à votre sens ?
- comment le centre peut-il ne pas appliquer une décision de justice concernant vos droits de visite ?

Sur ce dernier point il suffirait de signaler et de prouver que le jugement du JDE n'est pas appliqué et qu'il en résulte un préjudice de type rupture familiale. Il faut donc écrire au JDE pour mentionner ces éléments, éventuellement aussi faire écrire votre fille en ce sens.

Avez-vous aussi contacté le Fil d'Ariane ?

8. emma 12/03/2011

mes enfants ont étés placés en urgence en juin parce que je les avais mis chez leur père et que celui ci a été placé en hopital d'office donc mes enfants ont été confié à l'ase. Malheureusement ils ne me les ont pas redonné. a l'audience du mois de décembre il avait été convenu que ma fille devait aller en internat (collège) a angers et venir le we chez moi. ça c'est ce qu'a dit le juge. Le collège l'immaculée était d'accord pour l'accueillir, mais l'ase de dreux a considéré que cela coutait trop cher et 3 foyers d'angers ont refusé de l'accueillir en accueil séquentiel cad quand elle ne vient pas chez moi. enattendant sur ce jugement il est dis que je peux l'avoir un we au moins par mois et les vacances scolaires!!! Mais la coordonatrice ase m'a dis qu'elle n'était pas d'accord avec ça et c'est elle qui fait les plannings. Résultat pour ma fille c'est le drame. Elle va de moins en moins bien. Pour le moment je n'ai contacté aucune association car je ne savais même pas qu'il en existait et que je faisais confiance au système. Mais je viens de me réveiller. Je ne savais pas qu'il y avait autant de personnes dans le même cas.
Je compte écrire au JDE car il y a un certain de nombre de choses pour lesquelles je souhaiterai avoir quelques explication. Merci de me donner les coordonnnées du fil d'ariane que je ne connais pas. Si par ailleurs vous voulez entrer en contact avec moi de façon plus personnelle faite le et donnez mes coordonnées à l'avocat des parents de christopher je pense qu'ils feront un grand pas et que ça l'aidera. Ma fille le connaissait bien.

9. EMMA 12/03/2011

c'est mon mail et toute personne qui peut m'aider qu'elle n'hésite pas à me contacter. J'habite sur Nantes maintenant

10. Emma 12/03/2011

educoinbernard@hotmail.fr

11. Sonia 08/11/2012

Je fais partie de ce qu'on appelle la famille élargie, tante d'un petit garçon de 7ans, fraichement placé dans un foyer (fin aout 2012) sur ordonnance d'une juge pour enfants de Chartes.
Mon petit neveu est sous mesure AEMO depuis 2007...suivie par une éducatrice de l'ASE de Dreux (Dpt 28 - Eure et Loir),
J'ai contacte le foyer ou est place mon petit neveu le lendemain de la rentrée des classes demandant a lui parler, j'ai pu lui parler et demandé a l’éducatrice quelles seraient les modalités éventuelles pour que je puisse reparler a mon petit neveu. Elle n'a pas pu me répondre disant que cela n’était pas de son ressort, qu'elle transmettrait ma requête a la directrice du foyer.
Le lendemain, la directrice me rappelle...longue conversation...pour m'entendre me dire que l'enfant a besoin de se poser...ou pauser...terme qui a du être prononce une dizaine de fois par ses soins...finissant de me souligner que je n'ayant aucune légitimité, il faudra me contenter de parler et voir mon petit neveu quand il serait chez les grands-parents maternels, cad une fois par mois !!! et que j'avais la liberté de lui écrire par contre, mon petit neveu a eu 7 ans en juillet.
Je vous fais grâce ici du long parcours de ce petit garçon, AEMO depuis 2007, mise a l’écart de ses grands-parents maternels pendant presque 2 ans et mise a l’écart de ses tantes et cousines depuis janvier 2011.
Une situation liée a un conflit entre ma nièce, mère de ce petit garçon, devenu conflit massif grâce aux rapports de l'ASE...et conflits d’intérêts maintenant dans la famille tout court. Je précise que l'enfant n'a pas été reconnu par le père.
En janvier 2011, j'ai signale par courrier auprès du procureur de Chartres des maltraitances psychologiques et physiques grave en l'encontre de mon petit neveu par le compagnon de l’époque de sa mère alors présente au moment des faits.
Depuis ma nièce a coupe tous liens avec sa famille (mère, tantes et cousines).
Je recherche des tous renseignements sur l'ASE du 28, témoignages et informations légales sur les relations enfant place et famille élargie (tantes, cousines...) et éventuellement une association qui pourrait me soutenir dans le Nord/Pas-de-Calais, Merci
s.stojkovska@wanadoo.fr

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×