Créer un site internet

Sanctions sévères des juges hors la loi

L'image illustrant la pétitionCréée par Violette Justice France

Destinataire :  Conseil de Magistrature - Ministère de la Justice

Sanctionner sévèrement les juges jusqu'à leur éviction de l'ordre judiciaire permettra de rétablir le Droit et la Justice dans nos tribunaux. Cela concerne tous les tribunaux. Toutefois, dans les tribunaux des affaires familiales et pour enfants, cela permettra certainement de sauver des milliers d'enfants et de parents de bien des malheurs.

Des juges dans les tribunaux des affaires familiales et dans les tribunaux pour enfants se permettent de violer les lois, de commettre des abus de pouvoir aberrants, dans l'exercice de leurs fonctions, lorsqu'ils statuent et dans le contenu de leurs jugements.

Il est inacceptable que des représentants de la Loi chargés d'appliquer la Loi, se permettent de les enfreindre honteusement dans l'exercice de leurs fonctions.

Les conséquences en sont gravissimes : des familles et des enfants sont détruits par ces jugements puisqu'ils séparent des enfants de leurs parents et réduisent les droits des parents. Soit les enfants sont séparés d'un parent, soit ils sont placés chez un parent maltraitant, soit ils sont placés dans une structure d'accueil de l'Aide Sociale à l'Enfance.

150 000 enfants environ sont placés suite à des décisions abusives des juges des enfants. Trop de souffrances sont générées chez les enfants et les parents victimes de ces juges hors la loi.

Signez cette pétition au nom de la Justice et des Enfants

/redirection sur la page d'origine/

https://www.facebook.com/PlainteCollectiveContreJafEtJeDevantLeCsm

https://www.facebook.com/pages/Hauts-de-Seine-Manon-enfant-otage/119752078186982

https://www.facebook.com/irina.viktorovna.vinogradova

https://www.facebook.com/justicepouramandine?ref=ts&fref=ts

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Commentaires (2)

1. Mammou Dora 28/09/2017

On donne du loxapac à ma fille âgée de 11ans et ce depuis son placement (à 10 ans) pour qu'elle accepte ce placement abusif.Quand j'ai refusé le traitement car ma fille est très calme ,bien élevée .La juge a permis à L'ASE de continuer le traitement...On nous détruit .

2. Jean Alexandre 13/11/2020

Bonjour,

Je suis très attentif à ce sujet, je suis moi-même victime d'une justice aberrantequi privilégie un enfant de 6 ans chez sa maman où il subit une déscolarisation (il entre au cp avec 1 an de maternelle!), victime de rupture douloureuse, de sévices, de coups... dont certaine sont en cours. Le dossier se promène entre un juge pour enfant qui suit aveuglement l'ADSEA 05 qui encaisse mais qui surtout ne fait rien, le travail chez eux on ne connait pas, malgré l'insistance que j'ai pour que l'enfant lui soit retiré, on me prend pour un fou, on m'oblige a me faire expertisé à la solde des services sociaux et du juge pour enfant qui se gargarise de lire et de faire diffuser les expertises pour couvrir leur saloperie. Dernière invention de l'ASE on place l'enfant au foyer a 100km de chez moi, le juge pour enfant est heureux. On vous fait convoquer des mois plus tard pour vous expliquer le pourquoi, et les personnes concernées disparaissent, mutés... comme a la PJJ... On fait croire qu'on va vous le rendre, on fait des rapports dans votre dos, et avec tout ca, l'enfant ne va pas bien, on le prive de son père qui depuis 6 ans veut le récupérer, parce qu'il a fait mettre en lumière les actes de pédophilies datant de 1970 a 1996 sur Gap, bien protégés par ces services. Se venger sur un enfant pour attaquer son père cela est ignoble!

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site