Le poisson arc-en-ciel

L'invisibilité est ma couleur préféréeVoici une histoire qui se raconte dans certaines écoles et qui donne lieu à des spectacles de fin d’année avec déguisements, je vous invite à y réfléchir. L’histoire en question est celle du poisson arc-en-ciel :

(http://www.acguadeloupe.fr/circonscriptions/capesterrebelleeau/0_data_site/1Formusite/_Ped_mere_arcenciel.pdf)

Pour résumer le poisson arc-en-ciel possède de belles écailles multicolores qui suscitent la convoitise de tous les autres poissons. Un d’entre eux vient alors lui demander une de ses écailles, mais le poisson arc-en-ciel refuse. Les enfants miment la scène, le poisson éconduit va voir ses congénères et leur dit que le poisson arc-en-ciel est méchant, tous les autres poissons décident alors de ne plus lui parler, de le mettre de côté ostensiblement. Le poisson arc-en-ciel est seul, les autres ne veulent plus jouer avec lui.

Il est triste d’être seul et va demander des conseils. La pieuvre lui dit que s’il se dépouille de ses écailles alors il sera heureux. Le poisson arc-en-ciel n’est pas d’accord, mais quand le poisson éconduit revient pour lui demander une seule petite écaille, il la lui donne.

Les autres poissons viennent alors demander des écailles à leur tour. Le poisson arc-en-ciel qui était méchant est devenu gentil alors il donne toutes ses écailles à tous les poissons, toutes sauf une. Tant et si bien que tous les poissons ont désormais une écaille irisée. Le poisson arc-en-ciel n’est plus arc-en-ciel, mais il est le plus heureux et tous jouent avec lui puisqu’il est gentil.

Belle histoire n’est-ce pas, une histoire de poisson généreux.

Mais regardons-y de plus près.

Le poisson arc-en-ciel est différent des autres poissons, il sera différent aussi longtemps qu’il n’aura pas offert ses écailles. Dès lors que tous les poissons auront une écaille irisée, une seule, lui y compris, il ne sera plus différent et donc il sera heureux car les autres accepteront qu’il joue avec eux.

À travers une telle histoire, l’enfant admet qu’être différent peut justifier une mise à l’écart. Celui qui est différent doit faire des efforts pour gommer sa différence. Sa différence est une faute qu’il doit corriger sinon il est méchant. C’est une façon de blâmer l’enfant pour sa différence, il en est responsable, lui ou ses parents, qu’il soit obèse, meilleur élève que les autres, qu’il n’aime pas les jeux violents, qu’il soit introverti … Rappelons d’ailleurs que dans les questionnaires de PMI l’enfant solitaire ou qui ne joue pas avec les autres est un enfant sur le cas duquel il faut se pencher, ce n’est pas un enfant normal.

Dans ce conte pour enfant la différence du poisson arc-en-ciel réside dans le fait qu’il ait plus que les autres, ou tout simplement qu’il ait quelque chose que les autres ont envie d’avoir. La façon dont il est sollicité pour donner n’est pas particulièrement amicale. Eh oui, s’il ne donne pas alors il sera puni par un ostracisme délibéré de la bande.

On peut penser ici à une sorte de légitimation du racket. Le poisson n’est d’ailleurs pas protégé de telles représailles par les figures d’autorité car la pieuvre à laquelle il s’adresse et qui peut représenter le maître ou la maîtresse, lui demande de céder aux pressions. Le renoncement est présenté comme une façon d’être heureux.

Renoncer à être soi et à affirmer sa différence, succomber à la pression de groupe c’est être gentil. Une telle morale est terrible surtout quand elle est inculquée à des enfants de cours préparatoire.

Les enseignants nous préparent là des générations de zombies soumis à la loi du groupe, au conformisme, à l’égalitarisme par le bas, sans aucune autonomie individuelle.

Ce qui a été oublié dans ce conte c’est qu’en s’arrachant les écailles le poisson arc-en-ciel meurt. Il est en réalité une victime, un bouc-émissaire,  que ses "amis" se moquent bien de son sort puisqu’ils ont réussi à le convaincre de se dépouiller.

Finalement réussir dans la vie c’est obtenir des autres ce que l’on ne se donne pas la peine de faire pour soi afin de grandir et de s’enrichir par le mérite, qui lui, consacre  le service des autres. En inculquant une morale de parasite et en justifiant la persécution des différences, les enseignants qui organisent de tels spectacles droguent nos enfants à l’Etat-Providence. Il est à peu près certain qu’avec une telle mentalité ils participent à leur niveau à la déresponsabilisation des familles et les livrent ainsi pieds et poings liés si nécessaire à l’ASE pour toute différence voire dissidence plus ou moins notable.

Comitecedif

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (4)

1. Conscience2 13/10/2014

Je confirme pour avoir été ATSEM en école (section petite et moyenne )
dans une Ecole privée , ce livre existe bien
ce joli livre avec de belles écailles multicolores qui suscitent la convoitise de tous les autres poissons. , voir des autres enfants dans la classe
ce qui me surprends c'est durant " un moment de lecture" ce livre serait un outil de pédagogie et là , je remets en doute ce système pédagogique
ces écoles manipulent les enfants , pour empêcher que celui-ci d' être soi (lui) et de s' affirmer sa différence, dans la vie pour succomber à la pression de groupe "c’est être gentil "- c'est contre nature à l'éveil de l'enfant , je vois que ces établissements non plus de morale c'est terrible , surtout quand elle est inculquée à des enfants dès le cours préparatoire, du coté de l'Inspection Accademique tout le monde se tait !

Les livres pour enfants ont fait la promotion du « gender » ? coté UMP
autour de la « théorie du genre » était au programme en primaire
Enseignants: c’est quoi votre métier?
Dans les écoles: je vous plains
Académies: c’est quoi votre métier
regardez par vos fenêtres à la rentrée…et profitez bien de vos derniers congés
PARENTS :NOUS LES PAYONS
ILS SONT NOS EMPLOYES
VOUS TROUVEZ QU’ILS FONT LE BOULOT?…OUI? Moi non
Sinon: CE SONT TOUS DES TROUILLARDS
VOUS VOULEZ DISCUTEZ
arrêtez-vous en chemin
et devant le premier réverbère venu: expliquez lui ce qui vous choque
puis poursuivez votre chemin…
je ne fais plus confiance au gouvernement français

[urlhttp://lesmoutonsenrages.fr/2013/12/27/gender-alerte-au-film-propagande-au-college/#comments][/url]

3. Pétition n° 1696-2008 au nom de la «Fondation Princesse Decroÿ» 13/10/2014

Témoignage de la princesse Jacqueline de Croÿ au parlement européen lorsqu'elle dépose la pétition n°1696/2008 au nom de sa fondation à l'encontre des réseaux pédo-sataniques protégés par le pouvoir.

à diffuser pour information

[urlhttp://www.youtube.com/watch?v=BLxMqo8bV3s][/url]

4. http://www.youtube.com/watch?v=BLxMqo8bV3s 13/10/2014

http://www.youtube.com/watch?v=BLxMqo8bV3s

Ajouter un commentaire

 

Logo Cedif

Créateur et administrateur / Responsable éditorial : Boris Tanusheff

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×