Enfants placés dans le 37 et proposition d'aide (37-41-36-86...)

Auteur  
# 05/04/2016 à 21:07 Esmeralda
Bonsoir.
J'ai deux adolescents placés depuis peu et une MJIE sur ma troisième de 2ans. Le motif ? Mère dépendante (à ses enfants) et surmédicalisation (le fils prend 2 cachets par jour pour des troubles gastriques et a été mis quelques temps sous morphine en 2014). Je dois donc être atteinte d'une pathologie psychiatrique très grave (Münchhausen par procuration a annoncé la juge en audience sans expertise psychiatrique bien qu'un psychiatre a écrit : ni l'enfant, ni sa mère ne sont atteints de psychopathologie). Aberrant n'est-ce pas ?
Alors, depuis, je fouille sur le net, je cherche les textes de lois et je trouve de quoi contre-attaquer. J'ai trouver pas mal d'articles de loi qui prouvent que nos droits sont bafoués. Pour certains, les avocats ne les connaissaient pas. Quoi de plus normal puisque le sujet ne fait pas parti de leur cheval de bataille et encore moins quand le client est bénéficiaire de l'aide juridictionnelle. Alors je constitue tout mon dossier d'appel articles oubliés par la juge, procédure incorrecte parce que les textes sont bien fait mais pas respectés par les magistrats qui se prennent pour le tout puissant accompagnés de leur bras droit l'A.S.E.
Si vous habitez dans la région Centre ou Poitou Charente et que vous avez des difficultés dès le début de la procédure, unissons nous, rien que sur l'ordonnance de la MJIE il y a probablement entre 5 et 7 manquements du magistrat. Contactez moi, je vous aiderai volontiers moi, je me suis activée trop tard pour leur éviter d'être placés et séparés...
Répondre à ce message

 

Logo Cedif

Créateur et administrateur / Responsable éditorial : Boris Tanusheff

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site