Attente de décision du juge pour enfants de Mende (48) pour placer mes enfants en famille d'accueil.

Auteur  
# 27/09/2012 à 19:29 Michel
Bonjour,

Si quelq'un peut me donner une réponse le plus vite possible, vous allez comprendre pourquoi je vous demande cela.
Il y a de cela 1an et demie, comme je suis bénéficiaire du RSA, j'ai fais la grosse bétise de contacter l'assistante sociale de ma région (qui était en Haute Garonne à ce moment la), pour lui demander de l'aide pour faire entendre raison à mon épouse, pour qu'elle cesse ses scènes de ménage, surtout lorsque nos deux enfants de 8 ans et de 10 ans (à ce momen)t étaient présent au domicile.
C'est après que j'ai compris la grosse bétise que j'avais faite, car ensuite les services sociaux, aidé de l'ANRAS (Aide à l'Enfance) ont pris les choses en main et la descente aux enfers a commencée pour mes enfants, mon épouse et moi même.
Pour arriver en juin 2012, à la décision de l'ANRAS de demander au juge pour enfants (dont nous avons reçu plusieurs demande de parution à son bureau précedemment) de mettre nos deux enfants dans une famille d'accueil, la j'ai bien compris en voyant l'expression de dédain sur leur visage, qu'ils ne cèderaient jamais, alors, le 5 juillet 2012, nous avons décidé de tout liquider chez nous et de changer de région, pour habiter dans un appartement meublé en Lozère (Languedoc-Roussillon), mais cette semaine (le 25 septembre), nous avons été convoqués chez la juge pour enfants de Mende, en présence d'un représentant du Conseil régional, pour nous entendre dire : "Vous vous êtes sauvés de la Haute Garonne pour échapper au placement de vos enfants en famille d'accueil", suite à cela lorsque mon épouse et moi même avons affirmé que tout allait bien maintenant dans le ménage, il nous a pas cru et nous a dit en fin de discussion, qu'il allait statuer dans les plus brefs délais.
Alors comme je pense qu'il va suivre la procédure de placement entamée par les services en Haute Garonne, je ne vois plus qu'une solution, c'est de partir à l'étranger pour sauver notre famille (bien que la bas nous ayons aucun revenu, mais la famille de mon épouse peut nous héberger).
Alors pouvez vous m'indiquer comment cela se passera entre le moment de la décision du juge (si nous recevrons un courrier de jugement) et la procédure d'enlèvement de mes enfants (c'est à dire le temps qu'il nous reste avant de pouvoir partir).
Merci pour la réponse.
Cordialement.
Michel .
# 28/09/2012 à 16:13 alautis
Je fini par croire, que pour ne plus avoir à faire a ces gens la et leur abus, il faut faire comme vous "prendre la fuite" quel triste constat. Je n'ai en rien la réponse à votre question, mais je pense que les procédures peuvent être longue et des fois rapide, cela dépend essentiellement de la bonne volonté ou plutôt je dirais la ténacité a pourrir la vie des autres. Je vous souhaite a vous et votre famille une meilleur vie que celle ci, et de resté uni dans les épreuves, car cela va être un grand et difficile parcours.
# 04/11/2012 à 20:11 Michel
En fin de compte, j'ai bien fais de quitter mon domicile en Haute Garonne pour la Lozère, car le juge a décidé de laisser l'UEMO (équivalent de l'ANRAS en Haute Garonne) faire le point et remmettre un dossier sur les mesures à prendre, au juge pour le 3 janvier 2013, ce qui nous donne quelques mois de répit, de plus après plusieurs entretiens avec des personnes de l'UEMO de Mende, il nous ont stipulées que leur rôle n'était pas de placer systématiquement des enfants en famille d'accueil, car il y avait toujours d'autres solutions moins radicales.
Cordialement.
Michel.
Répondre à ce message

 

Logo Cedif

Créateur et administrateur / Responsable éditorial : Boris Tanusheff

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×